25.11.2017 #Reclaim the Night – Concert queer-féministe LAS KRUDAS – Atélier Auto-défense – ORANGE WEEK

25.11.2017

Communiqué de Rosa Lëtzebuerg-CIGALE en vue du 25 novembre 2017, journée internationale pour l’élimination de toutes les formes de violences envers les femmes et en vue du 20 novembre 2017, journée internationale du souvenir trans’

pdf flyer Communiqué-RosaLëtzebuerg-CIGALE-Elimination-Violences-Genrées TDoR

Rosa Lëtzebuerg asbl, association de défense des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, intersexes et queer (LGBTIQ), son groupe d’activité de femmes Pink Ladies Uucht et son service professionnel le Centre d’Information GAy et LEsbien – CIGALE aimeraient rappeler à leurs membres, à la société civile, ainsi qu’aux décideur.e.s politiques que la violence masculine et machiste n’opprime pas uniquement les femmes cisgenres et hétérosexuelles. Il s’agit d’un système de domination dévalorisant systématiquement le « féminin » et utilisant la violence genrée sous toutes ses formes à l’encontre des personnes ne correspondant pas à une vision binaire, hétérosexuelle et essentialiste des rapports de sexe, de la sexualité, de l’identité de genre et des expressions de genre.

Les corps et la parole des lesbiennes, des femmes trans*(!), des personnes trans*, des personnes intersexes et des personnes genderqueer (ne se conformant pas aux idées classiques du « féminin- masculin ») sont dévalorisés, invisibilisés, silenciés, mutilés, battus, violés.

– Les femmes lesbiennes, bisexuelles et queer ont moindre accès aux soins médicaux, elles vivent des doubles discriminations à l’emploi, des violences au sein de la famille, des mariages forcés et des viols correctifs afin de le rendre hétérosexuelles. S’y rajoutent des discriminations quand ces femmes appartiennent à une minorité ethnique, ont une trajectoire migratoire ou sont en demande de protection internationale.

– Des femmes trans* ou personnes trans* « female-identified » sont assassinées tous les ans. Le

« Trans Murder Monitoring » fait par TGEU entre le 1er octobre 2016 et le 30 sept 2017 recense 325 nouveaux cas de meurtres reportés, qui ont été commis envers les personnes trans’ et genderqueer.

En Europe, une grande partie des personnes trans’ assassinées sont des migrant.e.s:

http://transrespect.org/en/tmm-update-trans-day-remembrance-2017/ http://tdor.tgeu.org/

https://tgeu.org/protection-of-trans-people-under-the-istanbul-convention/

  • Les personnes intersexes subissent toujours et encore incompréhension, mutilations génitales, stérilisations, surmédicalisation et condescendance de la part du corps médical et de la société :

https://oiiinternational.com/

  • Finalement, il ne faudrait pas se voiler la face concernant les violences au sein même de la communauté LGBTIQ. Les rapports de pouvoir et différentes formes de violences existent, comme les violences conjugales chez les lesbiennes, bisexuelles et femmes queer ; les violences envers les partenaires trans’ ainsi que les actes misogynes et sexistes de la part des hommes de la communauté.

Pour toutes ces raisons, il est important d’analyser les violences sous toutes ses formes et à l’intersection des différents rapports de pouvoir.

***

Nous aimerions aussi envoyer un message de solidarité à notre camerade Zoya Matisova, militante lesbienne de Russie, que nous avons pu rencontrer cette année à la European Lesbian* Conference à Vienne et qui a brutalement été attaquée à l’acide par 4 hommes en attendant le métro après une conférence sur les familles arc-en-ciel le 11 novembre 2017. A ce jour, Zoya Matisova soigne ses blessures dans un lieu protégé, tandis que la police manque d’intérêt pour son cas!

https://www.hrw.org/news/2017/11/22/moscow-police-fail-effectively-investigate-brutal-attack-lgbt-activists

***

Nous invitons donc tout le monde à participer et à soutenir les différentes actions menées au Luxembourg :

à #Reclaim the Night

Marche de nuit féministe en mixité choisie sans hommes cisgenres Samedi 25 novembre 2017 à 21h @ Knuedler (Place Guillaume II) https://www.facebook.com/events/277596469413485/

à Concert avec le duo queer-féministe LAS KRUDAS Suite à la marche de nuit, rdv à 22h @HARIKO (Bonnevoie) https://www.facebook.com/events/140853823228843/

à Atelier d’auto-défense pour femmes

Samedi 25 novembre 2017 de 14h-18h @CID Fraen an Gender

https://www.facebook.com/events/298649730643026/

à Diverses actions « Orange Week »

Programme à consulter en ligne : http://www.mega.public.lu/fr/societe/orange-week/index.html

Kommentar hinterlassen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.